Une histoire de cheveux

Les cheveux.

Ce mot résonne dans mes oreilles comme la condamnation à mort. Vous voyez, mes cheveux sont un peu mal foutus, déjà que leur couleur est, pour pas dire « banale », pas vraiment originale, ils poussent sans arrêt.

Un mec ça va chez le coiffeur environ une fois tout les 2 mois, bah figurez-vous que je suis le genre de personne a y aller une fois… tout les mois. Et ma mère en a ras le bol, cool hein !

ouais bref, stan passion obsession capillaire.

Les cheveux qui se coiffent tout seul dès la sortie du lit ? U-to-pie.

Je suis bien placé pour vous dire que je me ballade mains sur ma tignasse pour tout faire tenir. En vrai c’est vraiment ridicule je vous jure. 

(D’abord faut que je vous dise, je me douche rarement le matin, enfin presque jamais. Non je ne suis pas sale, je me douche simplement le soir, c’est un gain de temps considérable pour rester au lit le matin pouvoir profiter plus de sa famille.)

Donc technique révolutionnaire : la main sur les cheveux ou un bonnet dès la sortie du lit, ça enlève directement tout les épis qui nous pourrissent la vie.

Les cheveux qui restent plats toute la journée ? Connais pas. 

Mon deuxième problème c’est que j’ai beaucoup (beaucoup) de volume, donc en gros, finit les cheveux plat à la david bowie, coucou claire chazal à 2minutes du jt.

Donc, quand je vais chez le coiffeur, c’est la renaissance. Déjà, ma coiffeuse est super chouette, elle coiffe vite et bien. Du genre, en 20minutes c’est finit, bye bye les 5cm de trop. Après je suis tout fier du résultat, je sors très heureux et je reste comme ça jusqu’au soir.

Sauf que attention. (ce qui va suivre pourrait choquer les plus jeunes adeptes de la coiffure parfaite.)

Après la première mise à l’eau. Catastrophe. J’ai plus du tout l’effet que j’avais chez le coiffeur, tout est partit. Et voila ma déprime recommence. Certains voient l’argent comme source de malheur, moi c’est mes cheveux. Chacun son truc ! 

Donc j’ai décidé de ne plus me prendre la tête pour 3 mèches mal placées, de toute façon ma mère me répète toujours « Les gens te perçoivent autrement que tu ne te perçois toi-même » (merci maman.)

Et vous, vivez-vous, comme moi, une déprime capillaire perpétuelle ?

Publicités
Comments
One Response to “Une histoire de cheveux”
  1. biensur que je vis la même chose hahaha

Leave a comment !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :